Partagez|

Heather Williams [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Paléobotaniste
Paléobotaniste

avatar
♦ Messages : 3
♦ Dans le parc depuis le : 01/05/2013

♦ Star : Megan Fox



Dinogotchi
♦ Points de Vie:
0/0  (0/0)
♦ Points Attaque:
0/0  (0/0)
Heather Williams


MessageSujet: Heather Williams [TERMINE] Ven 3 Mai - 9:52

Heather Williams
FT. Megan Fox


NOM + Williams
PRÉNOM + Heather
ÂGE + 29 ans
DATE & LIEU DE NAISSANCE + 16 décembre 1983, Montréal-Québec
PAYS D'ORIGINE + Canada
STATUT CIVIL + Célibataire
MÉTIER + Paléobotaniste
GROUPE + Scientifique

Petite particularité : Haether possède un tatouage sur son flan gauche. On peut y lire “N’oublie jamais” en français

HISTOIRE


Je suis née un vendredi à l’hôpital général de la ville de Montréal au Québec un peu avant les fêtes de Noël. Ce jour-là, les rues de Montréal étaient blanchies par la neige et les routes étaient presque impraticables tellement il était tombé de flocons cette nuit-là. Heureusement ma mère Lucie avait été amenée la veille car la jeune femme de 20 ans qu’elle était à l’époque avait eu de plus en plus de contractions malgré le fait qu’elle était à seulement 8 mois de grossesse. Mon père Alex du haut de ces 25 ans l’avait donc conduite par précaution à la maternité. Ah mon cher et adorable papa était déjà aussi prévoyant à l’époque.

L’accouchement fut laborieux pour ma mère car cette dernière malgré ses nombreuses contractions et sa perte des eaux n’arrivaient pas à me faire sortir. Je crois que le ventre chaud de maman me plaisait beaucoup et que je n’avais pas plus envie que cela de sortir. Cependant les compétences de la sage-femme eurent raison de mon entêtement. Pour marquer mon mécontentement et pour bien leur montrer que je ne voulais pas rester dans le froid couvert de sang et de liquide visqueux je me mis à crier et à hurler de rage. Il parait que pendant cinq minutes je ne me suis pas tue une seconde. Déjà à l’époque j’avais de l’énergie et l’envie de me faire entendre en parlant à ma façon. J’avais hérité de mon père. Alex et Lucie Williams furent les plus heureux du monde ce jour-là car ils étaient parents pour la première fois. Ils me baptisèrent Heather en l’honneur de la plante préférée de ma mère : la bruyère.

Cependant tout ne fut pas rose non plus car on découvrit en conséquence de ma naissance prématurée un défaut dans mon comportement. Très jeune j’oubliais très facilement les choses. Visiblement je n’aurais pas développé, durant mon séjour dans le ventre de ma mère, correctement la partie de mon cerveau qui gère la mémoire à savoir l’hippocampe. Ce fut très tôt une tare dans ma personnalité. En effet durant mes années primaires à l’école Saint Jean Baptiste de la salle de Montréal, j’eu de grandes difficultés à réussir mes années jusqu’au bout. Cependant mon enfance ne fut pas entachée par mon handicap et c’est avec bonheur que j’accueilli mon frère et ma sœur lorsque j’avais 5 ans. Effectivement mon frère Andrew et ma sœur Eva sont des jumeaux. Je les ai tout de suite adorés et choyés comme une petite fille qui s’occupe de ses poupées.

Mon père n’était pas souvent là car son métier d’avocat était très prenant, cependant il ne nous négligeait jamais. Dès qu’il le pouvait il passait son temps libre avec sa femme et ses trois enfants. J’étais donc beaucoup plus avec ma mère qui elle était fleuriste et en même temps herboriste. Je crois que c’était la seule de Montréal à faire herboriste. Pendant toute mon enfance en plus de m’apprendre l’anglais (à la maison et à l’école on parlait principalement français) elle m’enseigna de nombreuses choses sur son métier. J’appris tout ce qu’il fallait et curieusement ces informations là je ne les oubliais pas. Comme quoi lorsque l’on est passionné on peut faire des miracles. Ma mère me transmis donc le gène du monde végétal. Les fleurs et les tisanes à base de pissenlit ou autres plantes me bercèrent pendant des années jusqu’à mon adolescence. Ma fleur préférée était et encore aujourd’hui le reste : le coquelicot. Cette plante si fragile et si magnifique à la fois. Sa couleur rouge/orangée m’a toujours fascinée. Les fleurs des champs en général étaient mes préférées de par leur beauté simple.

Par après un autre problème neurologique survint petit à petit avec les années. Seulement cette fois ce n’était plus moi la cible mais ma mère Lucie. Elle montrait des signes de confusion et de pertes de mémoire de plus en plus inquiétants. Par la suite on apprendra qu’elle était un cas précoce d’Alzheimer. On n’avait jamais vu cette maladie se développer chez une personne d’à peine 40 ans. Lucie Williams était une curiosité de la nature dans le mauvais sens du therme.

Parce que mon père était souvent partit et qu’Andrew et Eva étaient encore jeune c’était moi qui m’occupait de ma maman malade. Cette période de ma vie fut la plus horrible. En plus de mes difficultés à l’école dues à mon handicap, je devais souffrir en silence en voyant ma mère de jour en jour perdre la mémoire et ne plus reconnaître son mari et ses trois enfants. J’ai passé à l’époque de nombreuses nuits blanches à pleurer cette vie que l’on aurait plus jamais. Le magasin fut fermé car avec mes études je ne pouvais absolument pas m’occuper des deux. Ma tante Phoebe venait s’occuper de sa sœur lorsque j’étais à l’école et je prenais le relais quand je rentrais. Combien de fois j’ai maudit mon père de ne pas être à la maison pour s’occuper de sa femme. Je ne voulais pas comprendre que papa n’avait pas le choix que de travailler pour nourrir sa famille. Heureusement qu’être avocat rapportait bien. En effet on ne manquait jamais de rien et on avait un toit plus qu’agréable. Cependant sa présence manquait à tout le monde.

Un jour de ma 18 ème année, j’étais laborieusement arrivée en terminale sans doubler, je dû aller chercher des médicaments pour elle à la pharmacie dans la rue des anges un pâté de maison plus loin. Mon frère et ma sœur étaient allés à un anniversaire. Avant de partir je lui dit d’un ton doux et calme :

« Maman j’arrive je vais chercher tes médicaments. J’en ai pour quelques minutes, ne bouge pas d’ici ».

Je me rendis donc à cette pharmacie. Sur le chemin du retour, je fus arrêtée par un livre qui était présenté en vitrine de la librairie du coin. Il s’intitulait « Encyclopédie des fées et des elfes » et oui à l’époque j’étais une grande fan de tout ce qui était merveilleux. Ça m’aidait à échapper à mon triste quotidien qui était le mien. Je rentrais donc dans la librairie et trouvais très facilement l’ouvrage que je cherchais. Il était magnifique avec ses images et ses couleurs. J’en fus tellement fascinée que j’en oubliai ma mère. Je regretterais jusqu’à la fin de mes jours d’avoir craqué pour des fées. D’ailleurs aujourd’hui je ne sais plus les voir en peinture.

J’étais restée dans cette librairie pendant une bonne demi-heure. Le temps avait passé à une allure. Ce fut assez pour que ma mère toujours à la maison ait l’excellente idée d’allumer le gaz pour nous préparer des crêpes. Ce fut la dernière chose qu’elle fit de sa vie. En effet toujours le nez dans mon bouquin j’entendis un bruit effroyable quelques rues plus loin. C’était une explosion. Je relevai le nez d’un coup et en une seconde je me souvins :

« Maman… »

Je laissais tomber le livre et les médicaments par terre et couru aussi vite que mes jambes pouvaient me le permettre. J’avais le cœur qui battait à en exploser ma poitrine. J’entendais dans ma tête des sirènes de pompiers et de secours. Le quartier était en dessous de tout. J’avais peur et j’étais désespérée « Maman non ce n’est pas toi. Saloperie de livre. Saloperie de tête. Je ne suis qu’une idiote ». Les larmes commencèrent à couler lorsque je vis ma maison ravagée de toute part. Une explosion de gaz était survenue et ils avaient retrouvé une seule victime parmi les décombres qu’ils n’avaient pas encore su identifié. Je hurlais et couru jusqu’aux gravas. Je trébucha sur l’un d’eux et me retrouva à genoux en pleurant et en répétant tremblante toujours la même phrase « Excuse-moi maman, je m’en veux. Je n’aurais pas du te laisser… Excuse-moi maman, je n’aurais pas dû te laisser… » Suite à ce choc je tombais inanimée dans la poussière des gravats.

Je me réveillais trois jours plus tard dans une chambre d’hôpital avec mon père, ainsi que ma tante Phoebe, Andrew et Eva à mon chevet. En me voyant réveillée il me sourit tous d’un sourire que je devinais triste et las. Tout me revint en mémoire. Pendant des heures nous avons parlé de l’accident et de ma mère qui n’était désormais plus de ce monde. « Elle est sans doute plus heureuse là où elle est maintenant » disait mon père. Il avait sans doute raison mais c’était très difficile à accepter. Jamais ma famille ne m’en a voulu pour l’accident. Jamais ils ne m’ont reproché cet incident. Cependant je fus complètement changée après cette période de ma vie. Pendant un an j’ai zoné dans l’appartement qu’avais loué mon père, j’ai fumé, j’ai bu j’ai déprimé et j’ai même été me faire tatouer pour incruster cette phrase dans ma peau pour que plus jamais je n’oublie. « N’oublie jamais » cette phrase était là pour me rappeler mon histoire et celle de ma mère.

Cet accident tragique eu malgré tout un côté positif pour moi. En effet, j’oubliais de moins en moins et emmagasinait beaucoup plus d’informations. En constatant ce nouvel état de fait je me relevais de mon enfer pour me diriger vers la vie. Cette dernière revenait peu à peu en moi. Avec les encouragements de mes deux meilleurs amis en l’occurrence mon frère et ma sœur, je décidais à 19 ans de me lancer dans des études poussées à l’université de Montréal. En effet je voulais que là où elle était ma mère soit fière de ce que je serais devenue. J’entrepris donc des études de paléontologie avec en spécialisation la paléobotanique. Cela dura 5 ans pendant lesquels je brillais et où je fis mes premiers chantiers de fouilles aux Etats unis, Pérou, France et Allemagne. J’adorais le terrain et je me révélais être une stagiaire très douée. Au bout de mes 5 années on me proposa de continuer et de faire un doctorat. J’hésitais car cela impliquait que j’aille beaucoup moins sur le terrain. Mais j’acceptais finalement. C’était un challenge et je voulais y arriver.

Durant ce temps-là, Andrew devint astrophysicien et Eva continua sur la même voix que notre père. Elle devint avocate au barreau de Montréal. Elle défend désormais avec ferveur tous ses clients. Mon frère et ma sœur son aujourd’hui mariés quant à moi je reste éternellement seule malgré le nombre faramineux d’amants qui se sont abandonnés dans mes bras. Enfin passons…

Une fois ma thèse terminée qui avait pour sujet « La photosynthèse a-t-elle évoluée depuis que la plante est apparue sur terre? », je fus immédiatement interpellée par un homme qui me proposa un job en tant que paléobotaniste sur un parc d’attraction ayant pour thème les dinosaures. Ce parc se situait au Costa Rica sur une île qu’on appelait Isla Nublar. Avant d’accepter je me renseignais sur ce projet. J’appris donc qu’un milliardaire avait construit un parc ou vivait des dinosaures recréés génétiquement. Je réfléchis à son offre assez longtemps. Le temps de faire de nouveaux des fouilles en Mongolie et en Chine. Ayant toujours eu l’âme aventureuse et avide de sensations je me décidai donc à accepter le travail que l’homme m’avait proposé. C’est ainsi que je rejoignis l’équipe du Jurassic park dans un esprit d’aventure et de curiosité. Des dinosaures en chairs et en os, c’est fou !
.


PHYSIQUE


Alors donc comment me décrirais-je en quelques mots ? Je n’ai jamais demandé à mon entourage comment il me voyait. J’essayerai une fois ça pourrait être assez amusant. Enfin donc je reviens à ma présentation car si je me laisse aller je suis partie pour une heure de causette sans pour autant avoir une seule seconde parlé de mon physique. Bref. On pourrait me qualifiée de taille plutôt moyenne, environ 165 centimètres. J’aime parler en centimètres on a du coup l’impression de se sentir plus grande. Enfin c’est mon avis. Je pense que mon poids ne vous intéresse guère, d’ailleurs je ne le connais pas moi-même. Je n’ai aucune balance chez moi. Bon d’accord environ 50 kilos ? J’ai une peau de type européen pour utiliser le jargon de la police. Cependant après une heure au soleil ma peau devient halée et jolie à admirer. Non je ne suis pas narcissique, je constate juste ce qui est.

Mes cheveux me tombent en cascade jusque dans le bas de mon dos. Légèrement ondulée et coiffée presque toujours à la perfection, ma chevelure est d’une couleur brun auburn, c’est-à-dire avec des reflets roux lorsque les rayons du soleil me réchauffent le corps. D’ailleurs en parlant de mon corps, celui-ci est fin et agile. Par contre on pourrait qualifiée ma masse musculaire comme quasiment inexistante. Pour toucher un mot sur mon visage, je dirai simplement que j’ai un nez droit et des dents aussi blanches que la neige. J’ai toujours soigné ma dentition, pour moi c’est primordial ! Enfin mes yeux sont assez grands et d’une couleur bleu azur dont je ne suis pas peu fière. Je pourrais affirmer volontiers que c’est la partie de mon physique que je préfère le plus en dehors de mes cheveux pour lesquels je voue un culte sans nom. J’ai également un tatouage que je me suis fait faire étant jeune adulte. Il y est inscrit « N’oublie jamais ». Mais je vous en parlerai plus en détails dans mon histoire si vous le voulez bien.

Pour finir ma description, je vais vous décrire un peu mon look. Je sais on s’en fou mais j’y tiens quand même. Donc en générale je porte des vêtements assez féminins même lorsque je suis au travail. Je privilégie toujours la jupe ou la robe quand je le peux donc en dehors du boulot. Entre nous ça ne serait pas très intelligent de mettre une mini-jupe pour déterrer des fossiles sur un champ de fouille ou pour réaliser une analyse de pollens. Bref je suis très regardante au sujet de ma tenue, ce n’est pas pour autant que je suis une « fashion victim » assoiffée au point de camper pour avoir la dernière robe de chez Burberry avant tout le monde. Je peux me qualifier d’assez simple.

Voilà pour le mot de la fin ^^ Je pense avoir fait le tour. Et puis même si j’ai oublié quelque chose vous le découvrirez bien comme des grands en discutant avec moi un de ses jours.
.


CARACTERE


Promis ici ce sera plus court, enfin je pense. Donc mon caractère. Euh… c’est assez difficile comme exercice. Bon pour commencer vous aurez peut-être remarqué que je suis plutôt bavarde. Non vous n’avez pas encore remarqué ? Et bien je vous assure que ça ne va pas longtemps passer inaperçu. J’adore parler avec les gens, connaître leurs histoires, les observer. Je suis donc quelqu’un de très ouvert. J’aime tout ce qui sort de l’ordinaire et suis constamment à la recherche de choses incroyables à voir ou à réaliser. Généreuse de nature, je n’hésite pas à me battre pour les gens qui en valent la peine. Avec les gens que j’aime, mon côté protecteur ressort à tous les coups.

Je suis également quelqu’un de très honnête et fidèle. Les connards où les connasses qui vont voir ailleurs je ne les supportent pas. Maintenant je respecterai toujours quelqu’un quel qu’il soit. Même si la personne n’est pas parfaite ce n’est pas la fin du monde. Personne n’est parfait et moi encore moins. Je ne me permets donc jamais de juger une personne sans bien la connaître.

Conséquence de mon trait de caractère : j’ai beaucoup de connaissances et quelques amis dont deux qui me sont très chers.
Encore une chose c’est que je suis très débrouillarde et aventureuse. Le nouveau et l’inconnu ne me font pas peur. J’adore voyager, d’ailleurs les chantiers de fouilles aux quatre coins de la planète n’ont presque plus de secrets pour moi. La fouille reste pour moi l’aspect de mon métier que j’apprécie le plus.

Passons aux défauts les plus marquants chez moi. Je suis une personne extrêmement tête en l’air et j’oublie très facilement les choses même les plus importantes. Ce défaut m’a valu de sérieux problèmes dans le passé d’où mon tatouage « N’oublie jamais ». J’oublie facilement mais en contrepartie je retiens énormément de choses également. Je n’oublie pas tout quoi… Je serais amnésique chronique sinon.

Mon deuxième plus gros défaut est mon sens inné du désordre et du chaos. D’ailleurs quelqu’un de très connu du Jurassic Park aurait pu me prendre comme exemple pour confirmer sa théorie du chaos. Désordre et imprévisibilité sont au menu lorsqu’il s’agit de ma personne. Mon appartement est un vrai souk mais je m’y retrouve sans problèmes. Je viens de remarquer que c’est assez paradoxal avec mon besoin d’être parfaite sur moi. Enfin bon je ne suis pas là pour faire une psychanalyse complète.

Le dernier trait de caractère dont je parlerai et que j’ai déjà cité ci-dessus est mon imprévisibilité. Personne, même ceux qui me connaissent le mieux ne peuvent prévoir à l’avance comment je vais réagir devant telle ou telle situation ou ce que je vais bien pouvoir dire. Tout est possible dans ces cas-là, ce qui a pour effet de déstabiliser les personnes autour de moi jusqu’à même les énervées de temps en temps. Je suis comme ça que voulez-vous.



DERRIERE L'ECRAN



PSEUDO/PRÉNOM + Je ne vois pas l'utilité de le préciser^^
MULTICOMPTE + Non
EST-CE UN POSTE VACANT + Oui bien sûr ^^
VOTRE AVIS SUR LE FORUM + J'attends de mieux le découvrir avant de le juger
COMMENT L'AVEZ VOUS DECOUVERT + Partenariat
LE MOT DE LA FIN + Euh...


FICHE PAR STILLNOTGINGER ET ROXY



Dernière édition par Heather Williams le Ven 3 Mai - 14:45, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Informaticien
Informaticien

avatar
♦ Messages : 175
♦ Dans le parc depuis le : 01/04/2013

♦ Prénom : Stéphanie/Roxy
♦ Age : 35
♦ Star : Emilie de Ravin



Dinogotchi
♦ Points de Vie:
0/0  (0/0)
♦ Points Attaque:
0/0  (0/0)
Alexis Murphy


MessageSujet: Re: Heather Williams [TERMINE] Ven 3 Mai - 9:56

Bienvenue parmi nous !

Si tu as des questions n'hésite pas, le staff est là pour ça Wink


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Paléoichnologue
Paléoichnologue

avatar
♦ Messages : 52
♦ Dans le parc depuis le : 01/04/2013

♦ Prénom : Mathie
♦ Age : 25
♦ Star : Emilia Clarke


J. Lyssandre Caldwell


MessageSujet: Re: Heather Williams [TERMINE] Ven 3 Mai - 15:56

C'est parfait I love you

Je te valide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Paléobotaniste
Paléobotaniste

avatar
♦ Messages : 3
♦ Dans le parc depuis le : 01/05/2013

♦ Star : Megan Fox



Dinogotchi
♦ Points de Vie:
0/0  (0/0)
♦ Points Attaque:
0/0  (0/0)
Heather Williams


MessageSujet: Re: Heather Williams [TERMINE] Ven 3 Mai - 16:04

Merci beaucoup Very Happy au plaisir de rp avec vous Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Paléontologue
Paléontologue

avatar
♦ Messages : 30
♦ Dans le parc depuis le : 01/05/2013

♦ Star : Simon Baker


Samuel Fleming


MessageSujet: Re: Heather Williams [TERMINE] Ven 3 Mai - 16:10

Bienvenue très chère collègue

Et magnifique fiche (oui j'ai tout lu )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Paléobotaniste
Paléobotaniste

avatar
♦ Messages : 3
♦ Dans le parc depuis le : 01/05/2013

♦ Star : Megan Fox



Dinogotchi
♦ Points de Vie:
0/0  (0/0)
♦ Points Attaque:
0/0  (0/0)
Heather Williams


MessageSujet: Re: Heather Williams [TERMINE] Ven 3 Mai - 16:15

Voilà un courageux Laughing Merci Samuel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Heather Williams [TERMINE]

Revenir en haut Aller en bas

Heather Williams [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jurassic Park :: Administration :: Présentation et Validation :: Fiches Validées-